La Pastorale

La Pastorale à l’Annonciation

La Pastorale : qu’est-ce que c’est ?
La Pastorale : oui mais comment ?

Précisons les fondamentaux :

Nous appartenons à une école catholique et nous ne sommes pas une école privée : cela signifie que nous sommes liés par un contrat à l’Education Nationale, le contrat d’association, contrat qui nous relie également à la mairie. L’école catholique dépend aussi de l’Evêque et est donc sous l’égide de l’Eglise. Les parents ont donc le choix entre les deux enseignements (public ou catholique) mais les enseignants sont soumis aux mêmes textes, appelés les Instructions Officielles.

Le statut de l’enseignement catholique date de la loi Debré : il définit le caractère propre de l’Ecole Catholique. Dans les statuts, nous avons l’obligation d’ouvrir l’école catholique à TOUS, d’accueillir tous les élèves quelque soit leur religion. Il ne s’agit donc en aucun cas d’une école confessionnelle, mais nous avons l’obligation de proposer à tous une heure spécifique, la 25ème heure, appelée heure hors contrat.

On parle aussi d’Ecole libre : nous avons plus de liberté dans nos établissements pour travailler de manières différentes (ex : au collège, possibilité de proposer une 6ème en deux ans). La présence des parents est également différente dans nos écoles : les parents sont des partenaires. La qualité d’accueil, l’accompagnement des élèves sont donc des points forts de nos établissements. Enfin, nous pouvons oser dire aussi « Je crois en Dieu et à l’Evangile ».

Définissons la Pastorale :

La Pastorale est transversale : quand on est bien accueilli dans une école, quand les enfants sont bien accompagnés, c’est de la Pastorale. La Pastorale est une manière, un art de vivre selon l’Evangile pour les Croyants, avec le respect des uns et des autres.

L’animation Pastorale peut se faire à trois niveaux :

la culture religieuse : par exemple, regarder un tableau (la nativité…), écouter des musiques (la passion de JS Bach) et exprimer ce que l’on ressent entrent dans la culture religieuse. Expliquer les autres religions, leurs histoires et élaborer des points de comparaison pour mieux se comprendre appartient à la culture religieuse…

D’ailleurs, les parents musulmans sont contents d’entrer dans une école catholique car ils osent dire qu’ils sont musulmans. Et ainsi, des discussions sur nos valeurs, sur nos différences peuvent être possibles.

La 1ère annonce, l’éveil spirituel : mettre en avant la dimension spirituelle de l’être humain qui aspire à une transcendance. On rejoint les questions existentielles : pourquoi est-ce mieux de respecter l’Autre, qu’est-ce que je suis ici ? On peut aller jusqu’à dire à un enfant : « moi je crois que… » C’est possible en Enseignement Catholique. On peut parler des grandes fêtes religieuses et comparer avec les autres religions : qu’est ce qui nous sépare, nous rassemble ?

On peut, par exemple, aborder le thème de la Fraternité et lire un texte de la Bible concernant ce sujet. On ne demande pas à l’enfant d’adhérer mais on lui offre la possibilité de se questionner.

La catéchèse : cette dernière ne nous concerne pas. Pour être catéchisé, il faut enter dans un parcours.

Par contre, on doit être capable de repérer en Enseignement Catholique un enfant qui a la foi et donc de proposer de rencontrer les parents pour en discuter. Mais on ne peut pas demander à un enseignant s’il a la Foi car cela ne se décide pas.

Conclusion :

Cette 25ème heure, heure de Pastorale, est une formation humaine qui puise dans l’Evangile. Elle doit nous permettre de respecter ce que nous sommes, apprendre à se connaître.

Il y a donc un travail sur les changements des représentations à faire au sein de l’école l’Annonciation : il nous faut montrer que cela est une chance de travailler sur des valeurs du Vivre ensemble, et ces valeurs-là viennent de l’Evangile.

Donc la participation aux temps de Pastorale proposés (quelque soit sa forme : 1 heure hebdomadaire, une après-midi balisée…) ne peut plus être laissée au libre des choix des parents. Inscrire son enfant dans une école de l’Enseignement Catholique, c’est adhérer au projet pastoral de l’établissement. Cependant, on ne peut pas obliger les enfants à suivre une célébration à l’Eglise. C’est le seul moment de Pastorale où les parents ont le droit de choisir s’ils souhaitent ou pas que leur enfant suive la Pastorale.

Nous attirons donc votre attention sur ce changement de position de l’école.

Le projet d’année :

La pastorale est un temps d’accueil, de partage et d’écoute. Il permet à vos enfants de vivre des moments riches en échanges. Cette année encore nous avons choisi de proposer à tous les enfants de l’école un temps fort sur une après-midi par période.

Pour les élémentaires :

Lors de ces temps forts nous allons, dans le but de nous ouvrir aux autres religions, partir de verbes (regarder, écouter, partager et vivre ensemble). Ces verbes seront prétexte à des observations, des débats, à lecture de textes issus des différentes religions.

Cette année les temps débuterons le vendredi 22/11/13 après-midi par une rencontre autour du verbe « regarder ». Lors de ce temps nous voulons aborder le thème de la différence et le regard que nous portons sur celle-ci.

Ce sont les enseignants qui animeront les temps de pastoral dans leur classe.

Pour les maternelles :

Cette année les enseignantes des classes maternelles travaillerons sur un thème différent de celui des classes élémentaires. Les enfants de maternelle aborderont au cours de ces temps forts la place des animaux dans les différentes religions et notamment dans la bible.

L’ensemble de ces séances ont été construite en collaboration avec la responsable pastorale au niveau du diocèse.